Les critères de qualité de la médecine dentaire

Pour un traitement efficace et confortable à long terme

 

De nombreuses études cliniques ont démontré l’efficacité des orthèses d’avancée mandibulaire sur mesure sur le ronflement et l'apnée du sommeil. Cependant  il en existe de nombreuses et toutes ne sont pas équivalentes.

 

Afin d'assurer une qualité de soins optimale, l'Association Dentaire Française, qui représente près de 30 000 dentistes, a établi un cahier des charges précis que nous respectons intégralement :

 

1. Avancée réglable

Un avancée trop importante provoque un inconfort mais une avancée trop faible ne permet pas d'atteindre une efficacité suffisante. L'avancée de l'orthèse doit donc être réglable et personnalisée de manière à optimiser le confort et l'efficacité du traitement.

 

2. Contrôle de l'ouverture buccale

Pendant le sommeil cetrain patient ont tendance à ouvrir la bouche, en particulier lorsqu'ils dorment sur le dos. Cette ouverture de la bouche peut aggraver les ronflements et les apnées. Elle peut également provoquer une sécheresse buccale et doit donc être contrôlée.

 


 

3. Absence de contact avec les gencives

Ces contacts peuvent à long terme provoquer un inconfort, des inflammations ou des saignements de la gencive et doivent donc être proscrits.

 

4.Recouvrement de toutes les dents

L'appareil qui recouvre toutes les dents possède une meilleure tenue en bouche et ne risque pas de se décrocher pendant la nuit. De plus les forces s'exerçant sur les dents sont réparties de manière homogène afin qu'il n'y ait pas d'effet négatif sur la dentition (migration, diastème, dissociation de blocs).

 

5. Matériau thermoplastique rigide

Ces matériaux solides  assurent une meilleure rétention que les matériaux semi-rigides et permettent par exemple de traiter un patient à qui il manque une ou plusieures molaires. Ils permettent également aux spécialistes de régler l'orthèse de manière à prévenir toute douleur articulaire ou musculaire.

 

L’Orthèse sur Mesure Tali (OMT) respecte l’ensemble de ces critères et concilie ainsi efficacité, confort et solidité à long terme.

 

L'Association Dentaire Française estime toutefois qu'il "est possible de porter une orthèse ne respectant pas ces critères en cas de port temporaire, intermittant ou à visée diagnostic".

 

Avant de porter une orthèse sur mesure définitive vérifiez donc qu’elle remplit les critères de la médecine dentaire.

 

 


1 P. ROCHER et coll. « SAOS et Ronflement: du dépistage à l’orthèse d’avancée mandibulaire » Commission des dispositifs médicaux de l’Association Dentaire Française – Dossier ADF (2009). 46p.